Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 19:42

   ...dans le catalogue de son exposition :

 

   "Philippe Cognée", Musée de Grenoble, jusqu'au 3 février 2013 ; 

                                        Musée des beaux-arts de Dole, 9 mars-9 juin 2013.

 

 

Cognee---1.jpg   Cognee---2-copie-1.jpg

 

 

"Si les premières œuvres de Philippe Cognée réfèrent à une iconographie imaginaire de figures plus ou moins primitives, qu’a déterminée une jeunesse passée au Bénin, il a trouvé la marque d’un style dans toute une production d’images qui en appellent à la photographie. La façon qu’il a eue au cours des vingt dernières années de capter le réel pour en composer toutes sortes d’images relève d’une vision contemporaine qui prend en compte l’appréhension d’un espace-temps que les nouvelles technologies ont profondément transformée. Le rapport de l’homme au monde qui l’entoure sous-tend aujourd’hui des éléments de perception, d’échelle et de mesure qui en induisent une approche nouvelle. L’attention de Philippe Cognée à son environnement et son intérêt pour l’image qu’il peut en capter via la photographie ont profondément infléchi sa relation au réel et enrichi son œuvre d’une réflexion sur la question du modèle..."

Repost 0
Published by Philpiguet - dans Publications
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 16:33

Du Monument à Balzac de Rodin aux fameuses "colonnes de Buren",

l'histoire de la commande publique est riche de proposiitions artistiques 

marquées par le soin de mettre l'art à portée de main

et par celui de créer du lien social... démonstration, analyse et réflexion.

 

02 - Rodin Auguste - Monument à Balzac - 1891-1899               03 - Buren Daniel - Paris - Cour du Palais Royal - Les deux

Repost 0
Published by Philpiguet
commenter cet article
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 08:13

...dans le cadre de l'exposition "Didier Mencoboni - éclats & variations", qui se tient à la Chapelle de la Visitation jusqu'au 22 décembre...

 

Bienvenue !!!

 

1.19---Kandinsky-Vassily---Premiere-aquarelle-abstraite---.jpg

Vassily Kandinsky, Première aquarelle abstraite, 1910-1912, Paris, MNAM

 

 

Abstraction. Y a-t-il un mot, un concept qui ait fait l’objet d’autant de débats et de polémiques ? Au début des années 1910, Kandinsky, considérant que « les objets nuisaient à [sa] peinture », l’a inaugurée dans le champ des arts plastiques, très vite rejoint par Malevitch et Mondrian. Par suite, le nombre de mouvements, de groupes et de courants qui, au cours des cent dix ans écoulés, s’en sont revendiqués, sont légion. Tour à tour géométrique, expressionniste, lyrique, analytique, voire concrète ou conceptuelle, l’abstraction a été mise à toutes les épreuves. Panorama.

Repost 0
Published by Philpiguet
commenter cet article
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 08:08

 

 

Depuis le 27 octobre et jusqu'au 22 décembre,

à ne manquer sous aucun prétexte...

 

 

DM-Thonon.jpg

 

Deuxième des quatre expositions de la saison 2012-2013, « Didier Mencoboni, éclats & variations » s’inscrit, à l’instar de celle de Roman Opalka, dans le cadre de l’une des quatre thématiques - à savoir « Suite, série et variations » - sur lesquelles s’appuie la programmation de la Chapelle de la Visitation. Cette exposition est surtout l’occasion de présenter le travail d’un peintre, apparu sur la scène artistique au début des années 1980, qui opère sur le mode abstrait et dont la démarche procède de la mise en jeu de règles qu’il se fixe pour offrir à la peinture une multitude de cartographies possibles.

 

Tour à tour constituée de petits et de grands formats appelant le support toile, le papier, le tissu, voire le plexiglas, l’œuvre peinte et dessinée de Didier Mencoboni se décline à l’ordre de propositions formelles très diverses dans le contexte d’une production qui ne cesse d’être expérimentale. Conceptuel du fait des règles qu’il s’impose, abstrait de par les formes qui en résultent, l’art de Mencoboni fait surtout l’éloge de la couleur. Elle en est le vecteur primordial. Au travail, quelque chose d’une économie délibérément laborieuse est à l’œuvre chez lui qui passe par une extrême minutie, une profusion de signes, le principe de répétition, enfin une implication éprouvante du corps. Si ses images ne renvoient à rien d’autre que la peinture, elles n’en suggèrent pas moins des mondes microcosmes tels qu’on imagine les scientifiques en découvrir à force de fouiller la matière. Il y va en effet chez Mencoboni de l’idée de flux, de réseau, de dispersion, de fragmentation, bref d’éclats et de toutes sortes de variations qui déterminent une poétique qui lui est toute personnelle. Les peintures, dessins et mobiles de Didier Mencoboni rassemblés à Thonon-les-Bains sont une invitation au visiteur à s’engager sur la voie abstraite en toute liberté et en toute allégresse.

 

Repost 0
Published by Philpiguet
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 15:51

Le-Mans-Vert---1-copie-2.jpg

 

Le-Mans-Vert---2-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Philpiguet
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 11:09

 

Mardi 20 novembre 19h30

Tuesday, Nov 20th * 7.30pm 

« Impressionnisme et République »
une conférence en français de Philippe Piguet
Rencontre animée par Isabelle de Maison Rouge

La rue Montorgueuil, Claude Monet
© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay)

“Impressionnisme et République”
a lecture in French by Philippe Piguet
Presented par Isabelle de Maison Rouge

NYU Paris
56, rue de Passy – 75016 Paris
Entrée libre // Free entrance

 

Repost 0
Published by Philpiguet - dans Conférences
commenter cet article
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 17:13

                   ... la première exposition du peintre en Turquie !

 

- Vendredi 16 novembre, à 'L'Institut français :

         "Claude Monet à Giverny, au-delà de l'impressionnisme"

 

- Samedi 17 novembre, au Sabanci Musuem :

         "Claude Monet - les Nymphéas, une oeuvre in situ"

 

 

Ombre-de-Monet-copie-2.jpg 

  Claude Monet, Autoportrait. Son ombre àla surface du bassin, c. 1920

Repost 0
Published by Philpiguet - dans Conférences
commenter cet article
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 17:02

... dans le cadre d'un cycle de conférences consacré

    aux "Grandes expositions fondatrices de l' art contemporain" :

 

          -"Magiciens de la Terre",

            Paris, Musée national d'art moderne & Grande Halle de la Villette.

 

Image1-copie-7.jpg

 

Une exposition capitale qui visait à mettre à même niveau de regard

productions artistiques occidentales convenues 

et créations artistiques ordinairement considérées comme marginales,

sinon exotiques.  

 

 

Prochaine conférence : jeudi 13 décembre, à 19h ; "Londres, Sensation, 1997"

Repost 0
Published by Philpiguet
commenter cet article
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 07:31

 A ne manquer sous aucun prétexte !

 

 

Carton-invitation---Anouck-Durand-Gasselin-2.jpgCarton-invitation---Anouck-Durand-Gasselin-1.jpg

 

En Allemagne, on les appelle les « Wunderkammer », littéralement les « chambres des merveilles » ; chez nous, on parle de « cabinets de curiosités ». Ceux-ci imaginés à une époque où la langue latine était de référence, on disait alors « curios et mirabilia » et ceux qui se flattaient d’y rassembler toutes les merveilles de la nature étaient en quête des créations les plus imprévisibles. Les sporées que réalise  Anouck Durand-Gasselin appartiennent à cette espèce de curiosités et de merveilles qui trouveraient leur juste place dans les cabinets du temps jadis. Des relations entre art et science dont elles sont issues, à savoir une connaissance affinée du monde des champignons et l’invention plastique d’un protocole de travail destiné à recueillir leurs humeurs, l’artiste enrichit le grand livre d’un chapitre inédit et subtil. En laissant les chapeaux de ceux-ci s’épancher en surface de papier photographique ou de plaque de verre et en récupérant leur sporulation, Anouck Durand-Gasselin met en œuvre les mécanismes fondamentaux d’une singulière révélation.    Le fait photographique y trouve là une formulation au plus près de sa nature ontologique : l’image advenue résulte d’une alchimie du réel qui interroge le regard sur ce qui est donné à voir. Elle ne ressemble à rien, sinon à ce quelque chose de mystérieux qui procède d’une forme du vivant et qui paraît extrait des « coulisses de la vie », comme en parlent les surréalistes. D’autant que chacune des images d’Anouck Durand-Gasselin renvoie par ailleurs à l’idée d’un nucleus, qu’il soit en formation ou en éclatement, dans tous les cas dans un mouvement.

                                               Philippe Piguet

Repost 0
Published by Philpiguet - dans Publications
commenter cet article
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 16:30

Warhol-Andy---Marylin---1962.jpg

 

A l'inventaire des oeuvres de Warhol, le portrait de Marilyn Monroe

que l'artiste réalise en 1962 et dont il déclinera par suite tout un lot 

de versions différentes confère à la star le statut d'icône.  

La vie tout à la fois festive, tumultueuse et dramatique de Marilyn

trouve dans ce portrait un résumé d'une rare puissance d'évocation.

Analyse et fortune critique d'un chef-d'oeuvre.

 

Repost 0
Published by Philpiguet - dans Conférences
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Philippe Piguet
  • Le blog de Philippe Piguet
  • : Informations de mon actualité
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Pages

Liens