Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 22:36

17.4---Tinguely-Jean---Machine-a-dessiner-2---195-copie-1.jpg

Jean Tinguely, Machine à dessiner, 1955

 

L’intégration de l’idée de mouvement dans l’œuvre est le fruit de recherches conduites au début du XXe siècle dans le contexte des avant-gardes russes. Marqué par l’environnement technologique des années 1950, thématisé à partir de l’exposition qu’organise Denise René dans sa galerie en 1955, le mouvement s’impose dès lors pour devenir un des paramètres prospectifs de la création artistique contemporaine. Aperçu et réflexion critique autour d’un concept qui n’a cessé de gagner du terrain.

Partager cet article

Repost0
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 16:13

... aux éditions Till Schaap I Genoud à Bern (CH) :

    "Noir, mémoire et oubli"  

"[...] A première vue, les dessins de Guy Oberson se donnent à voir dans un brouillage informe qui n’en rend pas toujours évidente la lecture. Il y va d’une épiphanie comme il en est d’une image qui lentement apparaît à la lumière rouge de la chambre noire en surface d’un papier photographique trempé dans un bac de révélateur. Petit à petit, l’image gagne en densité, puis en valeur, enfin se précise pour prendre finalement forme. Comme si le motif ne se délivrait au regard qu’à la condition qu’on lui accorde le temps nécessaire à sa définition. En quelque sorte, les dessins d’Oberson exigent qu’on les appréhende de l’intérieur, dans le dedans de leur matière afin d’en embrasser l’espace. Aussi le regard qui s’y porte doit s’y consacrer pleinement, en durée, aux risques sinon de ne pas vivre ce qui est à voir. Il convient ici de dépasser la surface des choses, d’aller de l’autre côté de l’image pour mesurer au plus juste ce qu’il en est de sa réalité. [...]" 

 

Oberson---1.jpg   Oberson---2.jpg  

    Au sommaire de cet ouvrage :

    "Les cris de Guy Oberson", préface d'Alain Berset

    "L'odeur de la vie", conversation avec Nancy Huston, décembre 2012.

Partager cet article

Repost0
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 07:45

3---Brant-Sebastien---Hommes-et-femmes-a-la-table-de-jeu-.jpg

 

Hommes et femmes à la table de jeu, XVe

 

 

 

 

12---Duchamp-Marcel---La-partie-d-echecs---1910.jpg

 

Marcel Duchamp, La partie d'échecs, 1912

 

 

 

8---Deschamps-G.---Boite-a-ballons---2004.jpg

 

Gérard Deschamps, Boîte à ballons, 2004

 

 

 

De tous temps et de toute histoire, les artistes ont été nombreux à représenter ou à instruire l’idée de jeu dans leur démarche de création. Qu’ils soient sportifs, instructifs ou ludiques, qu’ils soient collectifs ou individuels, il existe toutes sortes de jeux dont les images ou les protocoles ont nourri l’imaginaire des artistes. De l’antique figure du discobole aux jeux vidéo contemporains, en passant entre autres par la représentation de carrés magiques, le propos de cette conférence est de mettre en exergue un vecteur trop souvent considéré comme secondaire alors même qu’il est universel.

Partager cet article

Repost0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 05:04

...ce lundi 2 février 2015 de 10 à 12h sur le thème :

            " L'art contemporain et lemarché del'art : mécanismes et acteurs"

 

Art-Basel---2014---1.1.jpg

Art Basel, 2014

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 08:08

... publié par la Fondation Alliances, Casablanca.

Cet ouvrage est consacré au premier parc de sculptures d'art contemporain

créé sur le continent africain.

 

Al-Maaden.jpg

 

Al Maaden, comme une Babel de l'art

"[...] A tous égards, le parc de sculptures Al Maaden - qui n’en est qu’à sa première mouture - se présente comme un projet expérimental inédit. Intégré à un complexe architectural qui compte sur 200 hectares un resort, une médina, des villas particulières et un golf, il bénéficie tout d’abord d’un environnement naturel d’exception, l’ensemble étant implanté au pied de l’Atlas, à la porte du désert. Se développant pour l’essentiel entre les creux, les bosses et les pièces d’eau du terrain de golf, il offre ensuite au visiteur l’occasion d’une promenade unique à la découverte d’un paysage dont l’ampleur est particulièrement qualitative et lui permet toutes sortes de jeux de points de vue sur les œuvres. Enfin, le parc Al Maaden a ceci de singulier qu’il organise une réunion ouvertement éclectique d’artistes internationaux, ce qui contribue à lui conférer une dimension universelle.   

Inauguré en septembre 2013, Al Maaden compte à ce jour une douzaine d’œuvres sur la vingtaine prévue. Quatre des cinq continents y sont représentés, comptabilisant huit pays différents : l’Algérie, l’Argentine, le Canada, la Chine, l’Egypte, la France, l’Inde et le Maroc – un panel à la dimension mondialiste et à l’écho d’une scène artistique internationale comme elle s’est développée depuis deux décennies. Si ce premier lot de sculptures augure d’un ensemble définitif de qualité, c’est qu’il a l’avantage d’être pleinement singulier et qu’il n’est pas celui d’une liste d’artistes convenue, connue d’avance, comme c’est souvent le cas. Qu’il offre à voir un certain éclectisme tient au choix de ses fondateurs de ne céder à aucune doxa mais de composer bien au contraire avec un franc plaisir esthétique et le soin d’une juste implantation, dans une variété de formes, moitié figurées, moitié abstraites, et de matériaux très divers. Al Maaden est ainsi à l’exacte mesure d’une création internationale, hétérogène et composite, et rassemble sur un mode ouvertement universel des artistes de générations, de cultures et de pratiques très diverses. Comme il en est de ces lieux de communauté humaine où les individus – ici, les œuvres – échangent pour tisser un réseau hors d’atteinte de tout sectarisme. [...]"

cf. http://www.almaaden.com/art/parc-de-sculptures

Partager cet article

Repost0
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 17:22

= L'oeil en mouvement. Portrait d'artiste :

          . "Jacques Monory. Peintre de séries B(leues)"

                         Landerneau (29), Le Fonds Hélène et Edouard Leclerc, jusqu'au 17 mai 2015.

Monory-Jacques---Visite-atelier---08.12.2008---008.JPG

Jacques Monory, 2008

 

 

= L'oeil Magazine :

          . "Qui sont les peintres de demain?"

                        - Introduction

                        - "Devenir peintre ou le parcours du combattant

                               d'un jeune artiste"

                        - "Les découvertes : Giulia Andreani, Antoine Carbonne,

                               Marion Charlet"

                                               Carbonne-Antoine---Yucca---2014.jpg

                                                                                Antoine Carbonne, Yucca, 2014

                        - "Figuratif ou abstrait ? Un débat d'un autre temps..."

                        - "Les émergents : Claire Chesnier, Mathieu Cherkit,

                               Amélie Bertrand, Marc Molk"

                                               Molk-Marc---Le-culte-du-style---2014.jpg

                                                                                Marc Molk, Le Culte de l'image, 2014

                        - "Les confirmés : Nicolas Chardon, Claire Tabouret,

                               Axel Pahlavi, Gregory Forstner, Olivier Masmonteil, Iris Levasseur"

                                                Tabouret-Claire---Les-debutantes--etude-3----2014.jpg

                                                                                 Claire Tabouret, Les Débutantes (étude 3), 2014

                        - "Entretien avec Claudine Tiercelin, philosophe, professeur au Collège

                               de France : Le colloque a montré que la peinture n'est pas morte."

 



 

 

 



Partager cet article

Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 19:01

 Carnets de route :

         "Saint-Gratien, Villeglé invite Favier"

Sans-titre---1_modifie-2.jpg

Philippe Favier en plein travail

 

"[...] On pouvait y voir récemment Philippe Favier. Un vrai bonheur d’autant que le Stéphanois se fait trop rare alors qu’il a tout pour nous enchanter. Intitulée « Prévert polymorphe », le facétieux artiste y présentait tout un ensemble de pièces nouvelles fondées sur l’idée d’inventaire qui lui est si chère. Favier n’a en effet jamais caché son amour fou pour le fameux catalogue de la Manufacture d’Armes et de Cycle de Saint-Etienne, pour les encyclopédies et dictionnaires en tous genres, bref pour tout ce qui est recollement, recensement et collection d’images les plus variées.[...]"

 

= Entretien :

         "Shirley Jaffe, la peinture empirique"

 

 059.JPG

Vue panoramique de l'atlier de Shirley Jaffe

"C’est un atelier comme on n’en voit plus et dont la découverte vous renvoie tout d’un coup dans l’espace et le temps. Un atelier qui fait aussi office de logement et où l’artiste qui l’occupe vit au quotidien sa peinture. Perché au 4ème étage d’un vieil immeuble parisien, dans le quartier de Maubert Mutualité, il est tout d’une pièce, encombré par le vécu de l’artiste depuis tant et tant de décennies qu’elle l’occupe. Cela fait près de soixante ans que Shirley Jaffe en a fait son repaire. Non seulement un lieu de résistance et de réflexion mais un lieu de création prospective que les tableaux colorés du peintre éclairent d’une présence intérieure. Tout est en ce lieu voué à la peinture, à la couleur et à la composition. Entre mémoire et devenir. [...]"


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost0
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 09:04

Vernissage ce soir, vendredi 16 janvier 2015,  à 18h30...

 

 

rdr

 

 

Troisième de la saison 2014-2015, l’exposition que consacre cet automne la Chapelle de la Visitation au sculpteur Richard Di Rosa s’inscrit dans le cadre de la programmation qui en a été définie autour de la « Question de modèle ». Cette exposition est l’occasion de présenter le travail d’un artiste qui a participé activement à l’aventure de la Figuration Libre des années 1980 pour tracer ensuite son propre chemin. Instruite de la bande dessinée, des fanzines, de toute une production de jouets et d’objets modestes, des séries télé et de la culture rock, sa démarche s’est nourrie au fil du temps d’autres exemples, issus tant de l’histoire de l’art et de la fable que des arts premiers...

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 12:53

... qui s'est tenue à Ivry-sur-Seine (94), Galerie Fernad Léger,

    du 03.10au 20.12.2014

 

Charpin-Marc---Ivry--Gal.-F.-Leger---10.2014----3-.JPG

 

Marc Charpin, question d'attitude

« Mesurer, calibrer, tracer… reprendre.

Découper, cisailler, couper… suspendre.

Tracer, fraiser, tarauder… détendre.

Décaper, apprêter, graver… surprendre. »

Cette « Marche à suivre… » que Marc Charpin a tenu à reproduire dans un petit document dépliant relatif à ses « Travaux 2008-2009 » peut être aisément considéré comme une sorte de manifeste. Un manifeste qui ne repose pas sur une quelconque idéologie mais qui renvoie à l’exercice d’une pratique en déclinant tout un lot d’actions infinitives qui concourent au principe même du fait de création. En un autre endroit de cette publication, l’artiste note : « Je travaille par séries qui s’organisent le plus souvent à partir de combinatoires déterminant une méthode et la clôture de chaque série. » Tout est dit.

Tour à tour peintre, dessinateur, graveur, sculpteur, Marc Charpin appartient à cette génération d’artistes qui se sont engagés dans la voie artistique à la fin des années 1950, à une époque charnière portée tout en même temps par la société de consommation et le développement du courant de pensée structuraliste. [...]

                                                           Ph.P.

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 12:43

- le 6 janvier, à Poitiers, à l'auditorium du Musée des Beaux-Arts,

sur le thème : "Jean-Pierre Raynaud & les Kabakov"

1---Raynaud-Jean-Pierre---Portrait-assis-contre-un-grand-po.jpg   Kabakov-Ilya----.---Lodz--Atlas-Gallery---09.2008.jpg

 

 

- le 7 janvier, à Orléans, à l'auditorium du Musée des Beaux-Arts,

sur le thème : "1969, Bern : Quand les attitudes deviennent forme"


1---Bern-1969---1---couverture.JPG

 


Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Philippe Piguet
  • : Informations de mon actualité
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Pages

Liens