Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 00:57
Léhon (22), Abbaye, mercredi 18 novembre à 20h30, entretien avec Sarkis, dans le cadre des Ateliers de la Villa du Plessix-Madeuc...

RENCONTRES

Mercredi 18 Novembre 2015 à 20h30 à l’Abbaye de Léhon

" Sarkis, l’art en transit "

Entretien entre Philippe Piguet et l’artiste

« Tout ce qui s’est fait à travers l’humanité, dans la douleur comme dans l’amour, est en nous », affirme Sarkis. C’est dire si la mémoire constitue la clef de voûte de son œuvre et qu’elle est ce fil d’Ariane qui lui permet de relier tous les passages du temps. De dire la vie dans le flux ininterrompu de la création. Essai de récapitulation et d’analyse d’une œuvre à l’image d’une vie.

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 18:04
Vernon (27), Musée de vernon, co-commissaire de l'exposition "Lionel Sabatté. échafaudage d'une caresse", vernissage vendredi 6 novembre 2015 à 18h30...
Vernon (27), Musée de vernon, co-commissaire de l'exposition "Lionel Sabatté. échafaudage d'une caresse", vernissage vendredi 6 novembre 2015 à 18h30...

Des loups et des cygnes noirs faits de poussière, des licornes en béton, ferraille, curcuma et autres fibres végétales, des dodos peints à base d’une solution de fer et de bronze oxydés, des boucs en thé du Yunnan, des papillons au corps humain composés d’ongles et de peaux mortes, des peintures révélant de pseudo mondes aquatiques, des poissons et des reptiles constitués de tiges métalliques et de pièces de monnaies soudées... L’art de Lionel Sabatté est requis par l’étrange.

Tour à tour peintre, sculpteur, dessinateur, etc., l’artiste n’a pas son pareil pour expérimenter toutes sortes de matériaux inattendus et donner forme à toute une population animale qui surprend le regard, l’interpelle et l’enchante. « Le beau est toujours bizarre », proclamait jadis Charles Baudelaire. De fait, si Sabatté puise son inspiration à la source du réel, c’est pour mieux le détourner et le faire basculer à l’ordre d’une dimension duelle, tout à la fois curieuse et merveilleuse.

En réactivant un genre trop souvent considéré comme marginal et pourtant aussi puissant que le portrait, le paysage ou la nature morte, Lionel Sabatté lui confère ses lettres de noblesse postmodernes. Partant, il s’inscrit à la suite d’une tradition qui compte des noms aussi prestigieux que Barye, Pompon ou César.

Invité du musée de Vernon qui conserve une fabuleuse collection animalière, Lionel Sabatté y trouve une place somme toute naturelle. Non seulement sa présence témoigne de la dynamique d’une création artistique singulière qui n’a jamais cessé d’interroger le rapport entre art contemporain et animalité mais son exposition nous invite à toute une réflexion sur la vie et la mort, voire la vanité.

Ph.P.

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 23:28
"Conversation avec..." au Musée de l'Orangerie, dans l'une des salles des Nymphéas, à 19h, vendredi 23 octobre avec Gérard Garouste...

"Conversation avec... "

Rien ne vaut la parole de l’artiste. Aussi le propos de ces "Conversations avec…" est d’aller à la rencontre de créateurs de générations et de pratiques artistiques différentes et les inviter à parler de l’aventure de leur création. Ainsi, à l’automne 2015, du choix qui a été fait pour cette première séquence en proposant à Gérard Garouste, Agnès Varda et Claire Tabouret d’en être les invités. Le premier est peintre, sculpteur et dessinateur, l’un des acteurs majeurs d’une histoire de la peinture telle qu’elle s’est développée depuis le début des années 1980. La deuxième est photographe, cinéaste et plasticienne, l’une des plus importantes figures du cinéma et qui s’est engagée sur le terrain de la création vidéo depuis une douzaine d’années. La troisième compte parmi les jeunes artistes contemporains qui sont promis d’avenir.

Chacune de ces "Conversations avec…" s’organisera sur le même tempo, à savoir une première séquence consacrée à leur présentation, une deuxième à leur approche de l’œuvre de Claude Monet, une troisième, la plus importante en durée, à l’exposé et à l’analyse de leur démarche personnelle. Enfin, à l’issue de cet échange, vous pourrez intervenir si vous le désirez.

Organisées au sein même des Grandes décorations des Nymphéas, l’objectif de ces rencontres relève d’une triple intention : parler de création artistique contemporaine en un lieu qui en est une figure emblématique ; inviter des artistes à parler de leur travail en toute sérénité de sorte à mieux appréhender comment ils envisagent leur rôle et leur place au sein de la société ; enfin, vous faire profiter de ces échanges tout en vous proposant d’y prendre part.

- Vendredi 23 octobre : Gérard Garouste

- Vendredi 13 novembre : Agnès varda

- Vendredi 4 décembre : Claire Tabouret.

Séance à 19h. Durée : 1h Gratuit Tous publics Salle des Nymphéas

Sur réservation : par téléphone : 01 44 50 43 01

ou par courriel en suivant le lien suivant : http://www.musee-orangerie.fr/printmail/588

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 15:16
Annecy-le-Vieux (74), L'Abbaye, ce jeudi 15 octobre 2015, à 19h., entretien publique avec Mathieu Dufois...
Annecy-le-Vieux (74), L'Abbaye, ce jeudi 15 octobre 2015, à 19h., entretien publique avec Mathieu Dufois...
Annecy-le-Vieux (74), L'Abbaye, ce jeudi 15 octobre 2015, à 19h., entretien publique avec Mathieu Dufois...

Le travail de Mathieu Dufois est axé sur la récupération, le recyclage et la remodulation de séquences de films et de photographies sous formes de dessins, de vidéos-animations ou de maquettes. Assemblées dans l’atelier, celles-ci constituent comme un studio de cinéma où les silhouettes sont animées devant les façades telles des acteurs. Aussi, ses expositions offrent au regard l’envers du décor et lui permet de découvrir les procédés cinématographiques de réalisation mis en œuvre. Mathieu Dufois envisage l’acte de dessiner comme l’opération d’une transformation et d’une appropriation.

En se servant de certains passages de films – particulièrement des années 1950-1960 -, ses réalisations évoquent la mémoire des images ou plutôt la mémoire d’une émotion par l’image car ces films ont construit et formé une époque. Les questions principales qui fondent son travail sont de savoir si l’aura et les ondes de ceux qui ont vécu sont désormais perdues à jamais ou si elles demeurent encore quelque part.

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 22:46
"Histoire de se balader"... à Giverny... sur France 3, samedi 11 octobre / dimanche 12 octobre, c'est selon...

...Samedi 10 octobre à 16 heures 15,

sur France 3 Paris Île-de-France

...Dimanche 11 octobre à 11 heures 30,

sur France 3 Haute, Basse-Normandie et Centre-Val de Loire

"Histoire de se balader"... une émission d'Emmanuel Maubert... à la (re-)découverte d’un site remarquable... et cette fois-ci, de Giverny... avec votre serviteur notamment !

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 23:39
Francis Bacon, Le corps en mouvement, 1965

Francis Bacon, Le corps en mouvement, 1965

"...Omniprésente, la figure de l’homme occupe chez Bacon une place centrale. Elle en structure la composition, en règle la dynamique, en justifie le développement polyptyque. Quels que soient les traits qu’elle emprunte – ceux du pape Innocent X, d’un singe, d’un ami comme George Dyer ou d’un chien, d’un masque mortuaire comme celui de William Blake ou d’une crucifixion, de Van Gogh ou d’un inconnu -, elle est toujours le prétexte originel au fait de peinture. Plus que chez un autre, chacun des tableaux de Bacon n’est autre que la formulation reprise du précédent et chacun d’eux la projection de sa propre libido, de ses déchirements intimes, de ses joies profondes comme de ses préoccupations métaphysiques..."

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 18:27
Corseul (22), Ateliers du Plessix-Madeuc, mercredi 30 septembre 2015, à 20h30, conférence sur le thème : "Giacometti, une quête existentielle"...

La vie, le frémissement de la vie, c’est éminemment ce qui a toujours motivé au plus profond la démarche de Giacometti. Tout comme elle frémit en surface de ses peintures et de ses sculptures. Une vie présente et intemporelle qui nous vient du plus lointain des âges. Dans le traitement même de la matière, l’artiste insuffle à ses figures « cet air, à la fois doux et dur d’éternité qui passe », comme l’a si justement écrit Jean Genet. En quête de l’essence même de l’être, voire de sa phosphorescence.

Ph.P.

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 10:36
Edouard Manet, Le Déjeuner sur l'herbe, 1863, paris, Musée d'Orsay

Edouard Manet, Le Déjeuner sur l'herbe, 1863, paris, Musée d'Orsay

...à la Maison des Arts de Malakoff

105 avenue du 12 Février 1934

92240 Malakoff

LES LUNDIS DE L’AAMAM

"Du moderne vers le contemporain"

Un cycle de 5 conférences à la Maison des Arts par Philippe Piguet, historien et critique d’art.

L’art contemporain n’est pas réservé à quelques spécialistes, à des personnes «éclairées» qui sauraient le décrypter, le comprendre et l’apprécier. L’art contemporain est toujours contemporain de son temps, et comme toute création artistique, il s’inscrit dans l’histoire de l’Art. Mais son approche exige une bonne connaissance de l’art du passé, car la compréhension de ce qui s’est fait hier éclaire efficacement ce qui se fait aujourd’hui. Aussi le vieil adage selon lequel «Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme» est-il parfaitement adapté à l’art contemporain.

Avec ce cycle de 5 conférences de Philippe PIGUET, nous vous proposons un voyage à travers 100 ans d’histoire de l’Art, pour aller « du moderne vers le contemporain ».

Lundi 28 septembre 2015 à 19h : « Le Déjeuner sur l’herbe (1863) d’Edouard Manet » – genèse, analyse et influence

Lundi 30 novembre 2015 à 19h: « Avril 1874, la première exposition impressionniste » – organisation et répercussion historique

Lundi 25 janvier 2016 à 19h : « Le Monument à Balzac (1898) d’Auguste Rodin » – genèse, analyse et influence

Lundi 14 mars 2016 à 19h : « Les Demoiselles d’Avignon (1906-1907) de Pablo Picasso » – genèse, analyse et influence

Lundi 23 mai 2016 à 19h : « Marcel Duchamp, le pionnier (1887-1968) » - analyse et influence

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 11:33
Louviers (27), Musée, conférence ce jour à 16h, sur le thème : " Jacques Villeglé, "la comédie urbaine" "....
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 11:54
Fougères (35), Théâtre Victor Hugo, conférence ce vendredi 25 septembre 2015, à 18h, sur le thème : " Ernest Pignon-Ernest & le Street art"...
Fougères (35), Théâtre Victor Hugo, conférence ce vendredi 25 septembre 2015, à 18h, sur le thème : " Ernest Pignon-Ernest & le Street art"...
Partager cet article
Repost0