Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 22:00
Dernières publications dans "L'oeil" et dans "Ligeia" + catalogue Agnès Varda à Ixelles (Belgique)......

- Portrait d'artiste : "De l'art du labyrinthe. Jean-Michel Alberola"

en écho à son exposition au Palais de Tokyo, jusqu'au 16 mai.

- Actualités : "Salut, Gottfried!"

en écho à la disparition de Gottfried Honegger le 17 janvier dernier à l'âge de 98 ans.

- L'œil magazine : "L'autre banquet, celui du Douanier Rousseau"

en écho à son exposition au Musée d'Orsay, jusqu'au 17 juillet

& à celle intitulée "Apollinaire, le regard du poète" au Musée de l'Orangerie,

jusqu'au 18 juillet.

Dernières publications dans "L'oeil" et dans "Ligeia" + catalogue Agnès Varda à Ixelles (Belgique)......

Rédaction d'un article sur le thème : "J.-J. Grandville, la comédie animale"

extrait :

"...Au XIXe siècle, celui de toutes les révolutions industrielles et de nombreux mouvements esthétiques, il en est un qui connaît un essor, c’est l’art de la caricature. Concomitant au développement de la presse imprimée comme à tous les remous politiques qui scandent, voire scandalisent le siècle, la pratique de cet art trouve bien vite son public. Ce dernier se réjouit de pouvoir ainsi se moquer par procuration des travers et des débords d’une époque, d’une société et d’une vie au quotidien que ne lui permettent pas toujours les autorités qui le gouvernent. A ce propos, la figure de Jean-Jacques Grandville (de son vrai nom Jean Ignace Isidore Gérard, né à Nancy en 1803, mort à Vanves en 1847) est emblématique d’une attitude qui se veut libre et indépendante jusqu’aux confins de l’ironie, de la dérision et de la satire. Dès l’âge de 25 ans, celui-ci réalise notamment toute une série de saynètes intitulées Les Métamorphoses du jour (1828-1829) dans lesquelles ses personnages humains sont représentés avec une tête animale...."

Dernières publications dans "L'oeil" et dans "Ligeia" + catalogue Agnès Varda à Ixelles (Belgique)......

Publication d'un texte : "Agnès Varda à Ixelles, la vie qui va et qui revient"

dans le catalogue de son exposition au Musée d'Ixelles, "Agnès Varda. Patates & compagnie", jusqu'au 29 mai.

extrait :

"...La vie, la mémoire, la vie, etc. Telle est la dialectique de création d’Agnès Varda. La photographe-cinéaste-vidéaste n’a de cesse de glaner ici et là les bribes du vivant, passé ou présent, pour en composer toutes sortes de travaux dont l’à venir servira à ressourcer son inspiration. Son œuvre procède d’une mise en abîme permanente, façon monumentale poupée russe, qui accumule les expériences traversées pour se lancer à l’aventure de nouvelles. Dans ce processus d’intrication iconique, temporalité et spatialité jouent une interminable partie de ping-pong au point que tout est sens dessus dessous, mais en un ordre parfaitement réglé. Tout est minutieusement calculé et le hasard, s’il est possiblement l’un des ingrédients avec lequel l’artiste se plaît à composer, est aboli parce qu’aussitôt récupéré, avalé et approprié..."

Partager cet article
Repost0
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 09:28

A priori considéré comme un peintre paysagiste, Claude Monet n'en a pas moins traité la figure humaine. Notamment de la caricature à ses débuts aux premières figures de groupe et aux portraits identifiés, sinon à la représenter en nombre, à la campagne comme à la ville, puis sur le simple mode de la silhouette.

Un homme au gros nez, 1855-1856

Un homme au gros nez, 1855-1856

Femmes au jardin, 1866

Femmes au jardin, 1866

Germaine et sa poupée, 1877

Germaine et sa poupée, 1877

La rue Saint-Denis. Fête du 30 juin 1878, 1878

La rue Saint-Denis. Fête du 30 juin 1878, 1878

Partager cet article
Repost0
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 10:24
Long Richard - A Line in the Himalayas - 1975

Long Richard - A Line in the Himalayas - 1975

"Le paysage se pense en moi et je suis sa conscience", disait Cézanne...

Partager cet article
Repost0
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 19:21

- Mardi 9 février à 18h30, étude d’une œuvre fondatrice de l’époque contemporaine :

Richard Hamilton, Qu’est-ce qui rend nos appartements aujourd’hui si différents,

si attirants ?, 1956.

Musée des Beaux-Arts, 3 rue Jean-Jaurès, Poitiers (86)

Créée sous la forme d’un collage, cette œuvre a été spécialement conçue pour servir de couverture au catalogue de l’exposition « This is tomorrow », présentée à la Whitechapel de Londres, en 1956. Par son contenu iconographique et le monde des objets qui la composent, elle annonce le pop art et préfigure la société de consommation à venir.

Mardi 9 février, conférence à propos de l'oeuvre de Richard Hamilton : "Qu’est-ce qui rend nos appartements aujourd’hui si différents, si attirants ?" (1956), au Musée des Beaux-Arts de Poitiers, à 18h30...
Partager cet article
Repost0
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 19:15

- Lundi 8 février à 19h :

« Le Monument à Balzac (1898) d’Auguste Rodin – genèse, analyse et influence"

Maison des Arts, 102 avenue du 12 Février 1934, Malakoff (92)

Lundi 8 février 2016, conférence sur le "Monument à Balzac" de Rodin, à la Maison des Arts de Malakoff (92), à 19h...
Partager cet article
Repost0
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 18:20
Jeudi 11 février, entretien public avec l'artiste Eva Nielsen dans le cadre des activités de la Fondation pour l'art contemporain Claudine et Jean-Marc Salomon, à l'Abbaye, à Annecy-le-Vieux (74), à 19h...

- Jeudi 11 février 2016 à 19 h :

Entretien public avec Eva Nielsen

L'Abbaye, 15 bis chemin de l'Abbaye, Annecy-le-Vieux (74)

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 17:43
Publication d'un texte dans le catalogue de l'exposition "Passages. Vers une abstraction habitée", au Musée de l'Abbaye Sainte-Croix, Les Sables d'Olonne (85), vernissage samedi 6 février 2016...
Publication d'un texte dans le catalogue de l'exposition "Passages. Vers une abstraction habitée", au Musée de l'Abbaye Sainte-Croix, Les Sables d'Olonne (85), vernissage samedi 6 février 2016...

L'abstraction habitée ou le plaisir de la peinture

...Figure critique parangon de Support-Surfaces, Marcelin Pleynet a beau déclarer avec force, comme s’il brandissait une profession de foi : « Je crois qu’un des aspects de la modernité consiste à mettre en évidence le déroulement formel de l’exécution des peintures, c’est tout au moins ce que l’on dissimulait autrefois », il n’en reste pas moins que les artistes ne cachent pas le plaisir qu’ils ont à la réalisation de leurs œuvres. Celui de composer sans retenue avec la couleur. Celui de multiplier les jeux de plis, d’empreintes, de traces et d’effluves. Celui de jouer d’effets de profondeur, d’étendue et de transparence. Bref, le plaisir d’appréhender les matériaux dans leur capacité à signifier un geste, à exprimer un ressenti, à traduire une présence...

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 08:31
"Cent papiers"... issus de collections privées. J'y participe avec des oeuvres de Bagot, Baselitz, Blais, Ferrarini, Gallieni, Gasiorowski et Kijno...

un petit musée comme on les aime... allez voir, c'est périphérique à Grenoble... !!!

Musée Géo-Charles

1 rue Géo-Charles

38130 Echirolles

jusqu'au 24 avril 2016

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 08:18
Entretien publique jeudi 4 février 2016, à Thonon-les-Bains (74), à la Galerie de l'Etrave avec Maude Maris dans le cadre de son exposition... entrée libre à 19h...
Entretien publique jeudi 4 février 2016, à Thonon-les-Bains (74), à la Galerie de l'Etrave avec Maude Maris dans le cadre de son exposition... entrée libre à 19h...

Deuxième de la saison 2015-2016, l’exposition de Maude Maris à la Galerie de l’Etrave, à Thonon-les-Bains, est l’occasion d’aller à la découverte du travail d’une jeune artiste apparu sur la scène artistique depuis quelques années. Toute entière dévolue à la peinture et au dessin, sa démarche n’en appelle pas moins d’autres pratiques telles que la sculpture ou la photographie. De fait, l’artiste y recourt pour élaborer ce qui constitue les motifs de ses tableaux. En installant ceux-ci dans l’espace même de l’exposition, elle les libère de toute contrainte d’accrochage conventionnel et les offre au regard dans la plénitude de leur réalité physique. Partant, elle invite le spectateur à une approche qui n’est plus exclusivement frontale mais l’oblige à une déambulation au beau milieu de la peinture.

Philippe Piguet, commissaire chargé des expositions

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 22:55

---------------------------------------- L'OEIL, # 686, janvier 2016

Grand papiers :

- "Valérie Favre, sublimer le monde", en écho à son exposition au musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg jusqu'au 27 mars.

Petit rattrapage de mes dernières publications...

- "Melik Ohanian. Je ne mets aucune limite", entretien en attente de son exposition au musée national d'art moderne en sa qualité de lauréat du Prix Marcel Duchamp 2015, du 1er jui au 29 août.

Petit rattrapage de mes dernières publications...

- "Walton Ford, une fable animalière", en écho à son exposition au musée de la Chasse et de la Nature, jusqu'au 14 février.

Petit rattrapage de mes dernières publications...

Compte-rendu d'expositions :

- "Annette Messager, étrange et familière", en écho à son exposition au musée des Beaux-Arts/Cité de la mode de Calais, jusqu'au 15 mai.

- "Joan Mitchell, la peinture pour poème", en écho à son exposition au Museum Ludwig, jusqu'au 21 février.

---------------------------------------- L'OEIL, # 687, février 2016

Grands papiers :

- "Gérard Fromanger. De la peinture avant toute chose", en écho de l'exposition à venir au Musée national d'art moderne - Centre Pompidou, du 17 février au 16 mai.

Petit rattrapage de mes dernières publications...

- Dossier : "Les nouvelles voies de la peinture", introduction.

. "de l'art de peindre par le textile : Anthony Freestone, Jérémy Gobé, Claire Maugeais, Françoise Micoud, Hassan Musa";

. "La peinture animée : Miguel Chevalier, Yang Yongliang, Samuel Rousseau, "

Petit rattrapage de mes dernières publications...

------------------------------------ /ART ABSOLUMENT, numéro 69, janvier/février 2016

- "Carnets de route - Barthélémy Toguo, maître d'œuvre de Bandjoun Station", au Cameroun.

Petit rattrapage de mes dernières publications...

- "Carole Benzaken, peinture, migration et remix", en écho à ses expositions au Carré Sainte-Anne à Montpellier, jusqu'au 22 mai 2016, et au Muzeum Slaskie, à Katowice (Pologne), jusqu'au 31 juillet 2016.

Petit rattrapage de mes dernières publications...
Partager cet article
Repost0