Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 15:37

= Chronique. Carnets de route :

"La peinture en résidence. Chamalot et Le Plessix-Madeuc"

Ateliers du Plessix-Madeuc, Corseul (35)

Ateliers du Plessix-Madeuc, Corseul (35)

Résidence de Chamalot, Corrèze

Résidence de Chamalot, Corrèze

= Entretien :

"Eva Nielsen, traquer la vue"

Eva Nielsen, Thalle, 2015

Eva Nielsen, Thalle, 2015

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 12:37

= L'œil en mouvement. Portrait d'artiste :

"L'égosystème BEN"

. Musée Maillol, Paris 7e, jusqu'au 15 janvier 2017;

. Musée d'art contemporain Saint-Martin, Montélimar (26),

jusqu'au 31 décembre 2016.

Récentes publications dans "L'oeil", septembre 2016, #693

= Evénement :

          "Chtchoukine de retour à Paris"

                                . Fondation Louis Vuitton, Paris 16e, jusqu'au 20 février 2017

Henri Matisse, La Conversation, 1912

Henri Matisse, La Conversation, 1912

= L'œil des expositions :

"James Turrell sublime et lumineux"

. Fondation Venet, Le Muy (83), jusqu'au 31 octobre 2016

Récentes publications dans "L'oeil", septembre 2016, #693
Partager cet article
Repost0
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 09:23
Thonon-les-Bains (74), Galerie de l'Etrave, conférence sur le thème : "Micromégas, entre mesure et démesure", à 19 h...

Jeudi 8 septembre 2016 - 19h
Par Philippe Piguet, commissaire chargé des expositions.
Galerie de l´Étrave, au sein du Théâtre Maurice Novarina.

« Micromégas, entre mesure et démesure ».

En écho au conte philosophique de Voltaire, un regard sur l'art d’hier et d’aujourd’hui, jeté par les deux bouts de la lorgnette, de sorte à mettre en évidence des visions d'artistes dont les mesures sont totalement écartées et qui mettent en cause toute notion d'échelle et de repère. Entre l'infiniment petit et l'infiniment grand, en quelque sorte.

Partager cet article
Repost0
30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 16:59
Le Havre (76), Musée d'art moderne André Malraux, samedi 3 & dimanche 4 septembre 2016, à 18 h...

Claude Monet, tableaux d'une vie

texte de Philippe Piguet

S’inspirant entre autres des lettres inédites de sa collection personnelle, Philippe Piguet, arrière-petit-fils d'Alice Hoschedé, dresse le portrait de Claude Monet par le biais de la correspondance du peintre et de celle de sa femme. Pour ce faire, il donne vie à deux personnages : une étudiante russe et un professeur devenu aveugle. A travers leur rencontre et leurs échanges se dessine la figure de l’artiste et de l’homme, nait la question de la place de l’art dans la vie du peintre, comme dans la nôtre. En quête d’une vérité sur le peintre, les personnages se découvrent également eux-mêmes.

Compagnie Davaï
Mise en scène par Eric Da Costa
Avec Maxence Mailfort et Aurélie Valetoux
Lumières Mathieu Charvot

Avec le soutien de L’ETABLE – Compagnie des Petits Champs, résidences de création

Informations pratiques

Alerte

Informations pratiques

Date(s)

  • samedi 03 septembre 2016
  • dimanche 04 septembre 2016

Horaires

18 h 00

Publics

Tout public

Tarif(s)

Gratuit

Lieu

MuMa

Réservation obligatoire, aux heures d'ouverture du musée, à l'accueil et par téléphone

au 02 35 19 62 72

Partager cet article
Repost0
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 10:19

1 - /art absolument/, juillet/août 2016, numéro 72 :

. Carnets de route : "D'une Fondation à l'autre: Fernet-Branca & Beyeler" :,

- à Saint-Louis, Fondation Fernet-Branca,

"Philippe Cognée, Stephan Balkenhol et Marie Bovo" ;

- à Riehen (Suisse), Fondation Beyeler, "Calder/ Fischli-Weiss".​

Philippe Cognée, vue d'installation, Fondation Fernet-Branca

Philippe Cognée, vue d'installation, Fondation Fernet-Branca

. Entretien : "Mathieu Dufois, entre-deux".

Mathieu Dufois, Intermission, 2015

Mathieu Dufois, Intermission, 2015

2 - Catalogue: "Julio Villani, le peu de réalité"

exposition à l'Abbaye d'Orbestier, Le Château d'Olonne (85), jusqu'au 25 septembre 2016.

Texte : "Julio Villani, entre fable et fantaisie"

Publications récentes :
Partager cet article
Repost0
25 juillet 2016 1 25 /07 /juillet /2016 18:26

Lundi 25 juillet à 21h, à l'Hôtel des Cures Marines

- "Monet au quotidien. Lettres de Giverny" :

lecture avec projection d'images de lettres inédites d'Alice et de Claude Monet, relatant la vie du peintre au temps de Giverny.

Famille Hoschedé-Monet à Giverny, vers 1886

Famille Hoschedé-Monet à Giverny, vers 1886

Mardi 26 juillet à 18h, à la Villa Montebello

- "Quand la bourgeoisie se fait tirer le portrait" :

une conférence avec projection d'images sur l'avènement de la photographie au cours de la seconde moitié du XIXe siècle au regard de la pratique d'un genre, le portrait.

Famille Hoschedé, 1865

Famille Hoschedé, 1865

Partager cet article
Repost0
26 juin 2016 7 26 /06 /juin /2016 07:32
A Giverny (27), ce jeudi 30 juin 2016, à 18h30, "Monet au quotidien", lecture de lettres de la femme de Claude Monet et de l'artiste, dans l'atelier du peintre...
A Giverny (27), ce jeudi 30 juin 2016, à 18h30, "Monet au quotidien", lecture de lettres de la femme de Claude Monet et de l'artiste, dans l'atelier du peintre...
Partager cet article
Repost0
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 22:25
Le Château d'Olonne (85), Abbaye Saint Jean d'Orbestier, commissaire de l'exposition "Julio Villani, le peu de réalité", vernissage le 29 juin à 18h., jusqu'au 25 septembre 2016
Le Château d'Olonne (85), Abbaye Saint Jean d'Orbestier, commissaire de l'exposition "Julio Villani, le peu de réalité", vernissage le 29 juin à 18h., jusqu'au 25 septembre 2016
Partager cet article
Repost0
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 09:49
Bernard Moninot à l'accrochage de "Explosante fixe", 2016

Bernard Moninot à l'accrochage de "Explosante fixe", 2016

Cathryn Boch, Jacques Callot, Philippe Favier, Guy Limone, François Mazabraud, Bernard Moninot, Jean-Pierre Pincemin, Samuel Rousseau, Géraud Soulhiol, Balthazar Torres

Quatrième et dernière de la saison 2015-2016, articulée autour du thème générique des « mondes à part », l’exposition intitulée « Micromégas », présentée cet été à la Galerie de l’Étrave, a été imaginée en écho au conte philosophique de Voltaire. Elle vise à jeter un regard sur le monde par les deux bouts de la lorgnette de sorte à mettre en évidence tout un lot de créations d'artistes qui sont autant de visions décalées, adossées au réel ou issues de leur imaginaire. Il y va de l’idée de réunir un ensemble d’œuvres qui mettent en cause nos habitudes perceptives soit par le biais de toutes sortes de procédures exagérées - détournement, miniaturisation, agrandissement d’images et d’objets familiers, etc. - qui mettent en cause toute notion d'échelle et de repère comme pour mieux dessiller le regard et l’ouvrir à d’autres possibles.

Philippe Favier, La Bataille d'Athérines, 1982, IAC Villeurbanne

Philippe Favier, La Bataille d'Athérines, 1982, IAC Villeurbanne

Partager cet article
Repost0
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 23:31

= THONON-LES-BAINS (74),

VERNISSAGE LE VENDREDI 24 JUIN 2016

Quatrième et dernière de la saison 2015-2016, articulée autour du thème générique des « mondes à part », l’exposition intitulée « Micromégas », présentée cet été à la Galerie de l’Étrave, a été imaginée en écho au conte philosophique de Voltaire. Elle vise à jeter un regard sur le monde par les deux bouts de la lorgnette de sorte à mettre en évidence tout un lot de créations d'artistes qui sont autant de visions décalées, adossées au réel ou issues de leur imaginaire. Il y va de l’idée de réunir un ensemble d’œuvres qui mettent en cause nos habitudes perceptives soit par le biais de toutes sortes de procédures exagérées - détournement, miniaturisation, agrandissement d’images et d’objets familiers, etc. - qui mettent en cause toute notion d'échelle et de repère comme pour mieux dessiller le regard et l’ouvrir à d’autres possibles.

= SETE (34),

MUSEE PAUL VALERY

A venir cette semaine... : 1 / Commissariat de l'exposition "Micromégas" à Thonon-les-Bains (74). 2 / Publication d'un texte pour le catalogue de l'exposition "Max Ernst, Yves Tanguy, deux visions du surréalisme" à Sète (34)...
A venir cette semaine... : 1 / Commissariat de l'exposition "Micromégas" à Thonon-les-Bains (74). 2 / Publication d'un texte pour le catalogue de l'exposition "Max Ernst, Yves Tanguy, deux visions du surréalisme" à Sète (34)...

= Extrait du texte sur Max Ernst :

..." Mes vagabondages, mes inquiétudes, mes impatiences, mes doutes, mes croyances, mes hallucinations, mes amours, mes rages, mes révoltes, mes contradictions, mes refus de me soumettre à une discipline, fût-elle la mienne, les visites sporadiques de perturbation, ma sœur, la femme 100 têtes n’ont pu créer un climat favorable à l’élaboration d’une œuvre calme et sereine. Comme mon comportement, elle n’est pas harmonieuse, dans le sens des compositeurs classiques. Séditieuse, inégale, contradictoire, elle est inacceptable pour les spécialistes de l’art, de la culture, du comportement, de la logique, de la morale. Elle a en revanche le don d’enchanter mes complices : les poètes, les pataphysiciens, quelques analphabètes.»

Ces lignes que l’artiste a lui-même rédigées pour le film réalisé par Peter Schamoni en 1963 en disent long du regard que portait Max Ernst sur son œuvre. Elles pourraient mettre un terme définitif à toute tentative d’en cerner le pourquoi et le comment mais la démarche de l’artiste a cette qualité supérieure d’être généreuse, une forme de don en direction de l’Autre, pour qu’il s’y plonge, s’y abandonne et invente sa propre histoire. « Le don d’enchanter mes complices », note Ernst. S’il est un mot le plus approprié à qualifier ce qui fonde la spécificité de son œuvre, c’est bien celui de fabuleux. Pour ce que la fable est un mode né du besoin naturel qu’éprouve l’esprit humain de s’exprimer à l’aide d’images et pour ce que le fabuleux sous-tend l’idée d’un enchantement, voire d’un ré-enchantement qui l’assure de possibles sans cesse renouvelés..."

Partager cet article
Repost0