Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 08:08

... publié par la Fondation Alliances, Casablanca.

Cet ouvrage est consacré au premier parc de sculptures d'art contemporain

créé sur le continent africain.

 

Al-Maaden.jpg

 

Al Maaden, comme une Babel de l'art

"[...] A tous égards, le parc de sculptures Al Maaden - qui n’en est qu’à sa première mouture - se présente comme un projet expérimental inédit. Intégré à un complexe architectural qui compte sur 200 hectares un resort, une médina, des villas particulières et un golf, il bénéficie tout d’abord d’un environnement naturel d’exception, l’ensemble étant implanté au pied de l’Atlas, à la porte du désert. Se développant pour l’essentiel entre les creux, les bosses et les pièces d’eau du terrain de golf, il offre ensuite au visiteur l’occasion d’une promenade unique à la découverte d’un paysage dont l’ampleur est particulièrement qualitative et lui permet toutes sortes de jeux de points de vue sur les œuvres. Enfin, le parc Al Maaden a ceci de singulier qu’il organise une réunion ouvertement éclectique d’artistes internationaux, ce qui contribue à lui conférer une dimension universelle.   

Inauguré en septembre 2013, Al Maaden compte à ce jour une douzaine d’œuvres sur la vingtaine prévue. Quatre des cinq continents y sont représentés, comptabilisant huit pays différents : l’Algérie, l’Argentine, le Canada, la Chine, l’Egypte, la France, l’Inde et le Maroc – un panel à la dimension mondialiste et à l’écho d’une scène artistique internationale comme elle s’est développée depuis deux décennies. Si ce premier lot de sculptures augure d’un ensemble définitif de qualité, c’est qu’il a l’avantage d’être pleinement singulier et qu’il n’est pas celui d’une liste d’artistes convenue, connue d’avance, comme c’est souvent le cas. Qu’il offre à voir un certain éclectisme tient au choix de ses fondateurs de ne céder à aucune doxa mais de composer bien au contraire avec un franc plaisir esthétique et le soin d’une juste implantation, dans une variété de formes, moitié figurées, moitié abstraites, et de matériaux très divers. Al Maaden est ainsi à l’exacte mesure d’une création internationale, hétérogène et composite, et rassemble sur un mode ouvertement universel des artistes de générations, de cultures et de pratiques très diverses. Comme il en est de ces lieux de communauté humaine où les individus – ici, les œuvres – échangent pour tisser un réseau hors d’atteinte de tout sectarisme. [...]"

cf. http://www.almaaden.com/art/parc-de-sculptures

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Philippe Piguet
  • : Informations de mon actualité
  • Contact

Recherche

Pages

Liens