Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 23:24

Bagot---Art-Collector.jpg

 

A première vue, les œuvres de Clément Bagot s’offrent à voir dans un trouble formel qu’excède l’évidente complexité de leur composition. Tout y apparaît de l’ordre d’une élaboration savante et d’une densité proliférante en vue de brouiller le regard, lui faire perdre ses repères et l’inviter à l’expérience d’une appréhension inédite du monde. De mondes imaginaires - faudrait-il dire - parce que rien chez lui ne semble adossé à quoi que ce soit du réel. Si peu du moins, quelques rares ponctuations identifiables mises à part. Curieusement, cette dimension abstraite est rattrapée visuellement par ce que le regard qui s’attarde est lentement renvoyé à la conscience de choses vues ou simplement rêvées, concrètes et nommables. Telle sculpture nous rappelle au souvenir émerveillé des premières stations spatiales ou des projections utopiques de la science-fiction ; tel dessin à la découverte stupéfaite des mystères de la vie comme on peut les contempler les yeux rivés à un microscope. L’art de Clément Bagot procède ainsi de l’idée de révélation et du soin de mettre à jour quelque chose d’un secret sans qu’il soit possible d’en préciser jamais la teneur...  

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Philippe Piguet
  • : Informations de mon actualité
  • Contact

Recherche

Pages

Liens