Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 22:00
Dernières publications dans "L'oeil" et dans "Ligeia" + catalogue Agnès Varda à Ixelles (Belgique)......

- Portrait d'artiste : "De l'art du labyrinthe. Jean-Michel Alberola"

en écho à son exposition au Palais de Tokyo, jusqu'au 16 mai.

- Actualités : "Salut, Gottfried!"

en écho à la disparition de Gottfried Honegger le 17 janvier dernier à l'âge de 98 ans.

- L'œil magazine : "L'autre banquet, celui du Douanier Rousseau"

en écho à son exposition au Musée d'Orsay, jusqu'au 17 juillet

& à celle intitulée "Apollinaire, le regard du poète" au Musée de l'Orangerie,

jusqu'au 18 juillet.

Dernières publications dans "L'oeil" et dans "Ligeia" + catalogue Agnès Varda à Ixelles (Belgique)......

Rédaction d'un article sur le thème : "J.-J. Grandville, la comédie animale"

extrait :

"...Au XIXe siècle, celui de toutes les révolutions industrielles et de nombreux mouvements esthétiques, il en est un qui connaît un essor, c’est l’art de la caricature. Concomitant au développement de la presse imprimée comme à tous les remous politiques qui scandent, voire scandalisent le siècle, la pratique de cet art trouve bien vite son public. Ce dernier se réjouit de pouvoir ainsi se moquer par procuration des travers et des débords d’une époque, d’une société et d’une vie au quotidien que ne lui permettent pas toujours les autorités qui le gouvernent. A ce propos, la figure de Jean-Jacques Grandville (de son vrai nom Jean Ignace Isidore Gérard, né à Nancy en 1803, mort à Vanves en 1847) est emblématique d’une attitude qui se veut libre et indépendante jusqu’aux confins de l’ironie, de la dérision et de la satire. Dès l’âge de 25 ans, celui-ci réalise notamment toute une série de saynètes intitulées Les Métamorphoses du jour (1828-1829) dans lesquelles ses personnages humains sont représentés avec une tête animale...."

Dernières publications dans "L'oeil" et dans "Ligeia" + catalogue Agnès Varda à Ixelles (Belgique)......

Publication d'un texte : "Agnès Varda à Ixelles, la vie qui va et qui revient"

dans le catalogue de son exposition au Musée d'Ixelles, "Agnès Varda. Patates & compagnie", jusqu'au 29 mai.

extrait :

"...La vie, la mémoire, la vie, etc. Telle est la dialectique de création d’Agnès Varda. La photographe-cinéaste-vidéaste n’a de cesse de glaner ici et là les bribes du vivant, passé ou présent, pour en composer toutes sortes de travaux dont l’à venir servira à ressourcer son inspiration. Son œuvre procède d’une mise en abîme permanente, façon monumentale poupée russe, qui accumule les expériences traversées pour se lancer à l’aventure de nouvelles. Dans ce processus d’intrication iconique, temporalité et spatialité jouent une interminable partie de ping-pong au point que tout est sens dessus dessous, mais en un ordre parfaitement réglé. Tout est minutieusement calculé et le hasard, s’il est possiblement l’un des ingrédients avec lequel l’artiste se plaît à composer, est aboli parce qu’aussitôt récupéré, avalé et approprié..."

Partager cet article

Repost 0
Published by Philpiguet
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Philippe Piguet
  • Le blog de Philippe Piguet
  • : Informations de mon actualité
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Pages

Liens