Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 11:26

Fort du succès de l’exposition estivale de l’an dernier – « Où donc est passé le réel ? », la troisième en termes de fréquentation depuis 2008 -, nous avons choisi de concevoir à nouveau pour l’été 2015 une exposition de groupe, éclectique et prospective. L’idée du projet tient en une phrase qui servira de titre et qui est signé du célèbre écrivain britannique Edgar Allan Poe : « ÊTRE ÉTONNÉ, C’EST UN BONHEUR ! », en transformant simplement l’affirmation originelle en une exclamation. Mais force est de dire avant tout que c’est à Jacques Villeglé que nous devons d’avoir appris cette formule, l’artiste se l’étant appropriée pour en faire une œuvre graphique monumentale à l’appui de son alphabet socio-politique. Fort du succès de l’exposition estivale de l’an dernier – « Où donc est passé le réel ? », la troisième en termes de fréquentation depuis 2008 -, nous avons choisi de concevoir à nouveau pour l’été 2015 une exposition de groupe, éclectique et prospective. L’idée du projet tient en une phrase qui servira de titre et qui est signé du célèbre écrivain britannique Edgar Allan Poe : « ÊTRE ÉTONNÉ, C’EST UN BONHEUR ! », en transformant simplement l’affirmation originelle en une exclamation. Mais force est de dire avant tout que c’est à Jacques Villeglé que nous devons d’avoir appris cette formule, l’artiste se l’étant appropriée pour en faire une œuvre graphique monumentale à l’appui de son alphabet socio-politique.

On connaît la célèbre réplique que Serge Diaghilev fit à Jean Cocteau en 1912 lui exprimant par-là la retenue qu’il avait à l’égard des travers superficielle du poète : « Etonne-moi », lui dit-il en forme de challenge. C’est aussi à l’écho mémorable de cette anecdote que le projet de cette exposition a été conçu. Le concept d’étonnement se distingue de celui de surprise par la qualité de conscience humaine qu’il sous-tend. Telle situation peut « causer de l’étonnement », telle autre « remplir d’étonnement » ou l’on peut encore « aller d’étonnement en étonnement » : chaque fois, il est question d’une remise en compte au regard d’une connaissance préétablie et l’étonnement a pour fonction de susciter une émotion, sinon une réaction du fait du caractère inhabituel, inattendu, étrange de ce qui est perçu. L’étonnement connaît alors différents degrés qui relèvent selon les cas de la stupéfaction, de la sidération, de l’émerveillement, voire de l’extraordinaire...

Ph.P.

Thonon-les-Bains (74), Chapelle de la Visitation, commissaire de l'exposition "Être étonné, c'est un bonheur !", du 27 juin au 27 septembre 2015...
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Philippe Piguet
  • : Informations de mon actualité
  • Contact

Recherche

Pages

Liens