Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 13:16

Jeunes artistes à suivre :

Julien Beneyton

Mathieu Dufois

Claire Tabouret


Mardi 25 Avril 2017

à 20h30

à l'Abbaye de Léhon

Entrée libre

 

« Ils ont entre 30 et 40 ans, sont apparus sur la scène artistique depuis quelques années, ont retenu l’attention de la critique, des institutions et des collectionneurs. Qu’est-ce qui les distinguent ? Quelle promesse d’avenir porte leur travail ? En quoi leur œuvre fait-elle sens ? De quoi sont-ils les témoins ?
À la découverte de trois jeunes talents... »

Léhon (22), Abbaye, ce soir à 20 h 30, conférence sur le thème : "Jeunes artistes à suivre : Julien Beneyton, Mathieu Dufois, Claire Tabouret, "
Léhon (22), Abbaye, ce soir à 20 h 30, conférence sur le thème : "Jeunes artistes à suivre : Julien Beneyton, Mathieu Dufois, Claire Tabouret, "
Léhon (22), Abbaye, ce soir à 20 h 30, conférence sur le thème : "Jeunes artistes à suivre : Julien Beneyton, Mathieu Dufois, Claire Tabouret, "
Repost 0
Published by Philpiguet
commenter cet article
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 00:24
Saint-Briac (35), Ancien Presbytère, commissariat de l'exposition "Angélique Lecaille - Un balcon au-dessus du brasier", samedi 15 avril à 18h, conversation avec l'artiste suivie du vernissage...
Saint-Briac (35), Ancien Presbytère, commissariat de l'exposition "Angélique Lecaille - Un balcon au-dessus du brasier", samedi 15 avril à 18h, conversation avec l'artiste suivie du vernissage...

Angélique Lecaille, l’intime et le sublime

 

D’improbables architectures, des pans de lumière aveuglante, des formes calcinées, des trous noirs profonds… Face aux dessins d’Angélique Lecaille, le regard s’interroge : Où cela a-t-il eu lieu ? Quand cela a-t-il eu lieu ? Quelque chose de primordial y est à l’œuvre qu’aucune parole ne semble pouvoir jamais dire. Et pourtant, il y va de l’idée générique de paysage. D’une vision puissamment habitée que l’artiste s’applique à révéler soit en de mystérieuses compositions qui jouent d’étendues, d’effractions ou de magmas, soit dans la forme de volumes tout aussi impensables.

L’art d’Angélique Lecaille est requis par l’espace dans cette relation existentielle au monde qui la conduit à fouiller dans les abîmes de l’être, en son for le plus intime. « Le sujet, c’est toi-même, dit Delacroix, ce sont tes impressions, tes émotions devant la nature. C’est en toi qu’il faut regarder et non autour de toi. » Chez elle, le sujet est surtout à l’écho d’une perception du monde qui en vise une forme d’ampliation  mémorable et sensible, construite ou organique, c’est selon, à l’aune d’une exploration interrogeant tant les règnes végétal ou minéral que les possibles de la surface et du volume. 

Intitulée Un balcon au-dessus du brasier, l’exposition d’Angélique Lecaille s’offre à voir comme une invitation à parcourir un paysage imaginaire, plus mental que physique, dans lequel le promeneur, solitaire, est libre de se projeter comme il lui plaît. A la façon dont Odilon Redon quêtait après « tout ce qui dépasse, illumine ou amplifie l’objet, et surélève l’esprit dans la région du mystère, dans le trouble de l’irrésolu et de sa délicieuse inquiétude », la démarche d’Angélique Lecaille vise à unir l’intime et le sublime.

Repost 0
Published by Philpiguet
commenter cet article
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 16:48
Thonon-les-Bains (74), Galerie de l'Etrave, commissariat de l'exposition : "Massinissa Selmani - même dans la pierre il y a du sable", vernissage ce vendredi 31 mars 2017 à 18 h30...
Thonon-les-Bains (74), Galerie de l'Etrave, commissariat de l'exposition : "Massinissa Selmani - même dans la pierre il y a du sable", vernissage ce vendredi 31 mars 2017 à 18 h30...
Repost 0
Published by Philpiguet
commenter cet article
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 11:15
Léhon (22), Abbaye de Léhon, mardi 14 mars 2017 à 20h 30, conférence sur le thème : "Guernica et Le Grand Méchoui : peinture d'histoire ou non ?"..
Repost 0
Published by Philpiguet
commenter cet article
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 11:09

Maison des Arts de Malakoff 

105, avenue du 12 février 1934 - 92240 Malakoff

+33 (0)1 47 35 96 94

  • Le Nouveau Réalisme, l’avènement de l’objet

Fédérés en 1960 par le critique d’art Pierre Restany, les artistes qu’il rassemble sous le label du Nouveau Réalisme partagent le même intérêt pour l’objet dont ils mettent ne exergue les potentialités pastiques. C’est à une nouvelle approche perceptive du réel qu’ils vont plus particulièrement s’appliquer, s’appropriant toute une matérialité nouvelle qu’ils introduisent dans le champ des arts plastiques.

Malakoff (92), Maison des Arts, conférence ce soir lundi 13 mars 2017 à 19h sur le thème : « Le Nouveau Réalisme, l’avènement de l’objet » – analyse et figures phares"...
Repost 0
Published by Philpiguet
commenter cet article
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 18:23
Paris, Musée de l'Orangerie, vendredi 17 mars 2017, à 19 h,  "Conversation avec... MARIN KARMITZ", dans l'une des salles des Nymphéas de Monet...

"Conversation avec Marin Karmitz"     Vendredi 17 mars 2017  à 19 h     -    

Durée : 1 h, entrée gratuite.
 
 
 

 

Réservation obligatoire : par téléphone : 01 44 50 43 01

                                            par courriel : information@musee-orangerie.fr

Marin Karmitz est né le 7 octobre 1938. Diplômé de l’IDHEC en tant qu’opérateur, il est d’abord assistant réalisateur des cinéastes Jean-Luc Godard, Agnès Varda, Jacques Rozier, Yannick Bellon, Pierre Kast. Il réalise en 1964 son premier court-métrage de fiction, Nuit noire Calcutta, d’après un scénario de Marguerite Duras. En 1965 il travaille avec Samuel Beckett à l’adaptation de Comédie. Le film est sélectionné la même année en ouverture de la Mostra de Venise et fera scandale pour sa forme avant-gardiste. 40 ans plus tard le film sera primé à la Biennale d’Art de Venise et est aujourd’hui montré dans les musées du monde entier. Le premier long-métrage de Marin Karmitz, en 1967, est Sept jours ailleurs, avec Jacques Higelin, également sélectionné à la Mostra. Après mai 68, il réalise deux films : Camarades (1970) et Coup pour coup (1972) qui feront le tour des festivals internationaux.
En 1974, Marin Karmitz adjoint à sa propre structure, mk2 Productions, créée en 1967, une structure de distribution. En 40 ans, il produira 108 films et en distribuera en salles plus de 350 : la trilogie de Krzysztof Kieslowski, douze films de Claude Chabrol, Godard, Resnais, Malle, les frères Taviani, Angelopoulos, Pintilié, Van Sant, Nossiter, Kerrigan, Loach, Doillon, Lounguine, Kiarostami, Sang Soo, Haneke, Salles, Dolan…Un très beau palmarès a couronné ces productions: plus de 150 prix et nominations dans les festivals internationaux dont trois Palmes d’Or à Cannes, trois Lions d’Or à Venise, un Ours d’Or à Berlin, trois nominations aux Oscars, vingt-cinq Césars...
Depuis le 1er mai 1974, Marin Karmitz a développé une activité d’exploitant de cinéma, menant une réflexion sur le rôle de la salle dans la cité. mk2 est aujourd’hui le troisième circuit à Paris avec 11 complexes et 65 écrans, 6 salles sur mesure, et un des circuits les plus importants d’Espagne, avec 9 cinémas et 110 écrans.
En parallèle de ses activités, Marin Karmitz s’est consacré aux problématiques de l’industrie cinématographique à travers des commissions professionnelles, en occupant notamment les fonctions de Président de la Fédération Nationale des Distributeurs de Films (2001-2006) et de Président du Bureau Liaison Industries Cinématographiques (2002- 2003). Président du groupe Création culturelle, compétitivité, cohésion sociale du XIe Plan en 1992, puis membre de la Commission pour la nouvelle télévision publique (Commission Copé) en 2008, Marin Karmitz a été nommé par le Président de la République, Nicolas Sarkozy, délégué général du Conseil pour la Création Artistique de janvier 2009 à avril 2011.
Pour les 40 ans de mk2 en 2014, de nombreux hommages ont été rendus dans le monde entier à Marin Karmitz et à la société qu’il a fondée (MOMA à New York, la Cinémathèque Suisse, le Festival d’Istanbul, le Festival de Jérusalem, le BFI à Londres ou encore le Festival de Sao Paulo).
Marin Karmitz a été commissaire d’expositions en 2009 pour Silences au Musée d’Art Moderne de la ville de Strasbourg et au Musée d’Art moderne et contemporain Berardo, Lisbonne et  en 2010 pour Traverses aux Rencontres de la photographie d’Arles. Il a également écrit des ouvrages : Bande à part, Grasset en 1995 ; Profession Producteur, Hachette Littérature, 2003 ; Silences, Editions des Musées de Strasbourg, 2009 ; Traverses, Editions Actes Sud, 2010 et vient d’écrire Comédies avec Caroline Broué aux éditions Fayard qu'il dédicacera à l'issue de la rencontre.

Repost 0
Published by Philpiguet
commenter cet article
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 10:03
Paris, Musée de l'Orangerie, vendredi 24 février 2017, "Conversation avec... Giuseppe Penone", à 19 h...
Paris, Musée de l'Orangerie, vendredi 24 février 2017, "Conversation avec... Giuseppe Penone", à 19 h...
Repost 0
Published by Philpiguet
commenter cet article
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 00:45
Saint-Restitut (26), Centre d'art contemporain, animation d'une table-ronde dans le cadre de l'exposition "Il dessinent tous 2017", dimanche 19 février à 10h15, en prélude au vernissage à 11h15...

Venez nombreux... nous vous attendons avec plaisir...!!!

Repost 0
Published by Philpiguet
commenter cet article
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 16:52
Thonon-les-Bains(74), Galerie de l'Etrave, ce jeudi 2 février à 19h, entretien avec Guy Oberson dans le cadre de son exposition....
Repost 0
Published by Philpiguet
commenter cet article
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 14:19

L'Art Américain, 1950/2000 - 2de partie

"Art minimal, art conceptuel et land art : le construit, le verbe et la nature"
Dans un second temps, l’art américain développe tout un faisceau d’avant-gardes très diverses qui reposent tour à tour sur le construit et le sériel – art minimal -, sur le verbe et l’énoncé – art conceptuel –, enfin sur l’environnement et la nature – land art -, essaimant partout en Europe, voire dans le monde et s’imposant comme modèles.

 

Joseph Kosuth, One and three chairs, 1965

Joseph Kosuth, One and three chairs, 1965

Carl Andre, Magnesium-Zinc Plain, 1969

Carl Andre, Magnesium-Zinc Plain, 1969

Robert Smithson, Spiral Jetty, 1970

Robert Smithson, Spiral Jetty, 1970

Repost 0
Published by Philpiguet
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Philippe Piguet
  • Le blog de Philippe Piguet
  • : Informations de mon actualité
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Pages

Liens